Un comité de suivi Interreg à Lausanne riche en évènements !


C'est à Lausanne, dans le canton de Vaud, que s'est tenu le comité de suivi, jeudi 08 juin 2017.
L'occasion pour Patrick Ayache, vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté et Pascal Broulis, Conseiller d'Etat du Canton de Vaud, de coprésider la séance du comité en charge du pilotage du programme.
 
 
 
de gauche à droite : Frédéric Rousse, vice-président du Conseil départemental du territoire de Belfort, Etienne Blanc, 1er vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Broulis, conseiller d'Etat du canton de Vaud, Patrick Ayache, vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté, Liliane Lucchesi, conseillère régionale de la région Bourgogne-Franche-Comté, Gérard Paoli, vice-président du conseil départemental de l'Ain.

 
 
Après avoir fait un point sur l'état d'avancement du programme Interreg France-Suisse et sur ses perspectives, les partenaires du programme ont pu échanger avec de jeunes collégiens des cantons de Vaud et du Valais et des départements de Haute-Savoie et de l'Ain, venus présenter le jeu "Lemani QUIZZ Conseil du Léman" réalisé dans le cadre des 30 ans du Conseil du Léman. Cet échange s'est poursuivi par une visite guidée par Pascal Broulis, du nouveau Parlement Vaudois, inauguré le 14 avril 2017 (architectes : Marc Collomb, Atelier Cube à Lausanne, associé à Bonell i Gill à Barcelone).
 
Neuf nouveaux projets transfrontaliers ont été programmés. Les 9 projets retenus bénéficient d'un soutien de près de 8.6 millions d'euros de financements européens FEDER (Fonds européen de développement régional) et de plus de 1.65 millions de francs suisses (750 000 francs suisses de fonds fédéraux et près de 900 000 de francs suisses de fonds cantonaux).
 
Cinq projets s'inscrivent dans l'axe "recherche et innovation". On peut notamment citer le projet ECOFASS-VIN. Porté en France, par une PME industrielle et en Suisse par le centre de formation des métiers du vin de Changins, ce projet développe une solution innovante de stockage et de distribution de vins locaux et régionaux. Les contenants développés seront plus performants écologiquement, moins coûteux et permettront de diminuer la teneur des vins en sulfites.
 
Trois projets ont été retenus dans l'axe "patrimoine naturel et culturel" dont le projet EntreLacs qui mène une action commune de promotion touristique et de valorisation du patrimoine cinématographique transfrontalier. Cette action contribuera au développement du tourisme de lacs par la mise en valeur du patrimoine balnéaire de la grande région des lacs.
 
Un projet particulièrement emblématique a été sélectionné dans l'axe "transport durable". En effet, la réouverture de la ligne ferroviaire entre Belfort, Delle et la Suisse fait partie des grands enjeux de coopération entre la région Bourgogne-Franche-Comté et la Suisse. Cette ligne à double dimension, européenne et locale, a vocation à offrir une desserte de la gare de Belfort-Montbéliard TGV située sur la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône pour les usagers des deux côtés de la frontière et à offrir une nouvelle offre de desserte du territoire sur les gares et haltes situées le long du parcours.
 
Depuis le lancement du programme Interreg France-Suisse, ce sont près de 27 millions d'euros de FEDER (soit près de 41 % de la totalité de l'enveloppe initiale) et près de 15 millions de francs suisses, fédéraux et cantonaux, qui ont été alloués à 56 projets transfrontaliers, complétés par une part d'autofinancement des partenaires porteurs de projet, ainsi que par des cofinancements publics et privés, français et suisses.